MANOSQUE / VALLÉE DE LA DURANCE

Publié le par castaneda

MANOSQUE / VALLÉE DE LA DURANCE
Le séisme de jeudi a été ressenti car peu profond


Le réseau de détection sismique de l'observatoire de Grenoble (réseau Sismalp) donne des détails précis sur le tremblement de terre qui a secoué la région de Manosque jeudi à 22 h 20. L'épicentre était situé à environ huit kilomètres de Manosque. « Son foyer était probablement très proche de la surface (1 km). Il a été largement ressenti en raison de sa très faible profondeur mais l'événement n'a rien d'exceptionnel » rappelle le réseau Sismalp. Jeudi soir, les sapeurs-pompiers ont reçu près d'un millier d'appels d'habitants inquiets. Le tremblement de terre n'a fait ni dégât ni victime. Le séisme s'est produit à proximité de la faille de la Moyenne-Durance, qui a provoqué plusieurs tremblements de terre destructeurs lors des siècles passés.
Le plus ancien dont les archives gardent une trace remonte au 13 décembre 1509. Le séisme avait provoqué des dégâts importants à Manosque. Des sources avaient même tari jusqu'en janvier 1510. Le 14 août 1708, un autre séisme avait entraîné de gros dégâts et des glissements de terrain à Manosque. Les maçons de la ville avaient recensé 740 bâtiments endommagés.
En mars 1812, la terre tremble de nouveau. De gros dégâts sont enregistrés à Beaumont-de-Pertuis et Pierrevert. Le 19 mai 1866, un séisme se produit plus au Nord, près de Sisteron. Il provoque des dégâts à Saint-Geniez et à La Motte-du-Caire. Le dernier tremblement de terre important a été enregistré le 14 mai 1913, avec des dégâts à Volx et à Villeneuve.
À cause de la faille de la Moyenne-Durance, les cantons de Manosque, Les Mées, Peyruis et Valensole sont classés en zone de "sismicité moyenne", le niveau maximal en France métropolitaine. Les spécialistes estiment qu'un séisme, qui pourrait détruire 10 % des constructions non protégées, y est prévisible tous les uns ou deux siècles.
Les cantons de Banon, La Motte-du-Caire et Noyers-sur-Jabron sont classés en zone de "sismicité très faible mais non négligeable". Dans le Nord du département, les cantons de Barcelonnette, Le Lauzet-Ubaye, Seyne-les-Alpes, Sisteron, Turriers et Volonne sont en zone de "sismicité faible".
Les Alpes-de-Haute-Provence connaissent un millier de séismes par an, mais quelques-uns seulement sont ressentis par la population.






Paru dans l'édition E05 du 12/07/2010 (2.3045508116)


http://www.ledauphine.com/manosque-/-vallee-de-la-durance-br/-le-seisme-de-…


http://mediterranee.france3.fr/info/provence-alpes/manosque--la-terre-a-tre…

Publié dans notre planète

Commenter cet article