Yéti : les dernières analyses scientifiques confirmeraient son existence

Publié le par castaneda

Oxford, Royaume-Uni – Les dernières analyses effectuées sur des poils trouvés à la frontière entre l’Inde et le Bangladesh semblent confirmer la thèse de l’existence du primate géant.

Ces poils ont été analysés par des scientifiques. Selon eux, ils  n’appartiennent à aucune espèce animale identifiée vivant dans cette zone et ne proviennent ni d’un ours, ni d’un singe, ni d’un chien ou d’un sanglier. Pour le chercheur Ian Redmond, ces poils sont la preuve que le yéti peut exister. Cependant, les chercheurs n'ont pas encore la preuve formelle de l'existence de la célèbre créature. Même si un garde forestier indien affirme avoir vu un yéti dans la région en 2003, il faudra attendre le résultat des tests ADN pour en savoir plus. Ces derniers devraient permettre de rattacher les poils analysés à une espèce de primate connue. Ou inconnue.

Mythe ou réalité, le mystère du yéti pourrait bientôt être élucidé grâce à la science. On se souvient en effet des films, des photographies, des témoignages et des empreintes découvertes dans la neige, censés témoigner de l’existence de « l’abominable homme des neiges ».

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article