2012 Les énergies inversées part /8

Publié le par castaneda


Les champs magnétiques de la Terre

ATTENTION UN CHANGEMENT DES PÔLES NE VEUT PAS DIRE UNE BASCULE DE LA PLANÈTE.

 

http://perso.wanadoo.fr/adasta/champmag.htm

INVERSION DU CHAMP MAGNETIQUE TERRESTRE DANS LA CHAINE DES PUYS
Suzanne Gely - Présidente de l'A.D.A.S.T.A.
Exposé fait à l'Académie des Sciences et Belles lettres de Clermont-Ferrand le 5 février 1997 - (revue N°38).

"…L'influence magnétique de la Terre existe assez loin du globe. Cette zone d'influence du champ magnétique terrestre s'appelle la magnétosphère mais, contrairement à ce que suggère son nom, elle n'est pas sphérique : les distances d'influence magnétique varient, selon la latitude, de 10 à 15 fois la valeur du rayon terrestre (qui est de l'ordre de 6400 km).
... Selon les travaux de Cox, trois inversions principales sont d'abord repérées. Elles séparent quatre grandes périodes appelées du nom de physiciens célèbres.
Mais au sein de ces quatre grandes périodes on ne tarde pas à trouver des retournements successifs plus brefs durant de 500 ans à 10 000 ans
(durée brève par rapport au million d'années). On désigne toujours ces événements par le nom du lieu où on les découvre pour la première fois et, par la suite, on garde cette dénomination lorsqu'on retrouve ce même retournement existant en d'autres lieux sensiblement à la même époque. Ces retournements successifs sont si nombreux dans chaque période ancienne que la classification en 4 grandes périodes n'est plus conforme à la réalité de ces inversions répétées au cours des âges.
Cependant, pour des raisons historiques, cette classification établie en 1969 par Cox, a été conservée car il semblait que le champ magnétique terrestre s'était assagi puisque dans la période de Brunhes et depuis 690 000 ans il n'y avait pas eu de retournement !
Et voilà qu'un chercheur, Norbert Bonhommet, dirigé par Alexandre Roche - alors directeur de l'Observatoire de Strasbourg - commence, vers 1970, une thèse sur le magnétisme rémanent des laves du Massif Central. En 1972, dans la coulée du Puy de Laschamp, il trouve un retournement complet du champ magnétique terrestre !
Cet événement appelé Le "Laschamp" daté à - 30 000 ans environ fut de courte durée (2000 à 3000 ans environ). Mais cette découverte a eu un grand retentissement dans le monde scientifique car une inversion des pôles magnétiques aussi récente pourrait être en corrélation avec d'autres phénomènes géophysiques importants (variations climatiques, fracture de la croûte terrestre ...). Ces corrélations, difficiles à établir pour des inversions anciennes, devraient pouvoir exister pour une période récente.
Aussi on a cherché partout dans le monde des événements de retournement contemporains du Laschamp. On a simplement trouvé deux épisodes brefs :
- l'un en Australie datant de 30 000 ans.
- l'autre au Japon mais dans des sédiments et datant de 49 000 ans.
Ainsi le "Laschamp" est encore plus mystérieux que les autres renversements étiquetés par Cox. En effet tous les retournements paléolithiques anciens semblent avoir affecté l'ensemble du globe terrestre puisqu'on les trouve dans les carottes extraites en différents points de la croûte terrestre : par exemple, les inversions de l'époque Matuyama - qui a précédé celle de Brunhes - ont un aspect mondial. Le Laschamp pourrait

être un renversement exceptionnel, très fort puisqu'il y a retournement complet ne se faisant sentir que localement.
Cela remettrait en cause l'interprétation classique de l'origine du champ magnétique terrestre...
Il est admis qu'au centre de la Terre (dont le rayon, je le rappelle, est 6 400 km) il existe un noyau métallique fluide, à haute température, environ 5.000°C, de rayon 3.500 km environ, essentiellement constitué de fer, donc conducteur de l'électricité. Au coeur de ce noyau, existerait une graine solide de 1.200 km de rayon environ. Selon la théorie la plus satisfaisante, l'origine du champ magnétique terrestre résiderait dans la circulation de ce fluide conducteur par convection thermique à l'intérieur du noyau. Ces incessants courants de convection brassent et évacuent en permanence la chaleur interne provenant de la radioactivité naturelle profonde. Ils sont aussi en correspondance avec le mouvement de rotation de la Terre sur elle-même.
Le mouvement du fluide serait en interaction avec le champ magnétique qu'il crée, le noyau ayant un comportement analogue à celui d'une dynamo auto-excitée : une fois amorcée, avec un champ magnétique même très faible la dynamo produit son propre courant électrique qui crée à son tour un champ magnétique et devient ainsi capable de se passer du champ qui lui a donné naissance. Reste à trouver l'explication du démarrage initial, selon certains théoriciens, un champ magnétique interplanétaire plus intense qu'aujourd'hui pourrait jadis avoir joué ce rôle....
Et alors, comment interpréter les inversions des pôles ?
Lorsque la chaleur interne du noyau s'accumule, n'étant pas correctement répartie par convection, la situation devient critique, instable et se traduit par l'émission radiale de matière brûlante en direction de la croûte terrestre. Les bulles de magma en mouvement vers l'extérieur dérèglent le système, engendrant l'effondrement du champ magnétique puis son retournement en même temps que se produisent des fractures de la croûte terrestre, d'énormes éruptions volcaniques, des variations de la vitesse de la rotation de la Terre sur elle-même.
…De nombreuses revues scientifiques sérieuses font le point régulièrement sur cette question difficile. Les phénomènes d'inversion paraissent aléatoires mais les équations de la magnétohydrodynamique pourraient bientôt les expliquer. La science du magnétisme de la Terre est aujourd'hui en plein essor. Elle bénéficie aussi des résultats de l'étude spatiale du magnétisme des étoiles dans lesquelles on observe parfois
des renversements magnétiques très brefs en l'espace de quelques jours.

Autres références :

http://www.ggl.ulaval.ca/personnel/bourque/s1/magnetisme.terr.html

"Le Paléomagnétisme

Autre citation :

http://www-physique.u-strasbg.fr/~udp/articles/astro/magnet.htm
"Les autres étoiles possèdent, elles aussi, des champs magnétiques capables de s’inverser très rapidement. Les étoiles à neutrons, formées à partir d’étoiles en panne de combustible, sont génératrices de champs magnétiques d’une centaine de millions de Teslas....!
(*) 1 Gauss = 10-4 Tesla.
Les planètes les plus proches sont pourvues, elles aussi, de champs magnétiques, mais nettement plus faibles : Mars possède un champ de l’ordre du millième de Gauss. L’exploration lunaire a permis de constater l’absence de champ propre de la Lune"

CONCLUSIONS

 

Analyse du phénomène naturel dans la mesure où 2012 est bien l'année de l'inversion du champ magnétique :

Celui-ci est lié à des contraintes d'ordre extérieur, donnant lieu à des transformations de notre planète le temps d'un changement de cap, c'est-à-dire l'inversion du champ magnétique de la Terre.

Ces changements sont nécessaires et dépendants du mécanisme de l'Univers afin de transformer les polarités de notre environnement et lui permettre d'accueillir une autre forme de vie.
Au même titre que l'hiver met la terre au repos avant le printemps et les nouvelles semailles, le changement de polarité est sans doute nécessaire non seulement à :
  • Une régénération de la planète, mais aussi pour
  • Notre transformation physique et notre capacité à penser différemment.

Il existe donc un lien entre le support qui nous accueille, c'est-à-dire la Terre et nous qui sommes un vecteur d'informations vers le système solaire et l'Univers.

Les inversions du champ magnétique de notre planète étant également observées sur le Soleil et les étoiles, prouvent que ce système est normal et correspond aux rythmes de transformation de l'Univers.
Ceci nous incite à dire que l'Univers est donc bien vivant, puisqu'ayant un biorythme, et que notre place à l'intérieur doit être complémentaire et non indépendante, ni dépendante.
Les anciens, dont les Mayas, avaient parfaitement compris les mécanismes, et les temples construits pour recevoir les messages et les énergies, en provenance des planètes et de l'Univers. Ceux-ci étaient des points d'ancrage et nous en aurions bien besoin en ce moment pour stabiliser le "vaisseau planète", dans ce temps fort d'inversion du champ magnétique. Mais voilà l'énergie des poubelles ayant pris possession de notre planète, les religions chrétiennes ont décidé qu'il en serait autrement.
A moins d'une mise en place rapide de générateurs en connection avec l'Univers, adaptés à la situation, nous ne pourrons éviter les contrecoups s'annonçant d'ici 2012.

Les transformations planétaires :

Même si les gouvernements n'en parlent pas, les géophysiciens sont parfaitement conscients que quelque chose se transforme et que les tremblements de terre, les tsunamis, l'accélération de la rotation de la planète…. sont les conséquences du déplacement du noyau central pour une inversion du champ magnétique.

Déjà cité :

"Le noyau est également une dynamo qui s'auto-gère : les courants électriques entretiennent le champ magnétique.
Lors des inversions, le sens des courants qui remuent le noyau liquide s'inverse.
Une inversion soudaine des pôles magnétiques comparable à celle qui s'est produite dans le passé provoquerait une série de séismes le long des lignes de failles tectoniques et de gigantesques raz de marée consécutifs à des bouleversements subocéaniques. Des îles seraient englouties, des régions côtières et des plaines disparaîtraient sous les flots, tandis que des fonds marins surgiraient des profondeurs"
Et alors, comment interpréter les inversions des pôles ?
Lorsque la chaleur interne du noyau s'accumule, n'étant pas correctement répartie par convection, la situation devient critique, instable et se traduit par l'émission radiale de matière brûlante en direction de la croûte terrestre. Les bulles de magma en mouvement vers l'extérieur

dérèglent le système, engendrant l'effondrement du champ magnétique puis son retournement en même temps que se produisent des fractures de la croûte terrestre, d'énormes éruptions volcaniques, des variations de la vitesse de la rotation de la Terre sur elle-même"

 

engendrant l'effondrement du champ magnétique puis son retournement en même temps que se produisent des fractures de la croûte terrestre, d'énormes éruptions volcaniques, des variations de la vitesse de la rotation de la Terre sur elle-même"

 

Nous avons là l'explication réelle des problèmes à venir. La chaleur interne du noyau s'accumule, propulsant la matière brûlante vers la croûte terrestre. Ces constatations sont également faites avec l'inversion du champ magnétique du Soleil, provoquant des tâches solaires. La corrélation est évidente. Sauf que pour le Soleil, elles sont fonction de nos désordres terrestres.
Dans ce cas nous pouvons affirmer que le fonctionnement externe, dans le cas de la Terre est générateur de déstabilisation du noyau et que les dysfonctions externes sont liées à la non répartition correcte des énergies circulant autour de la planète.
En effet le champ de circulation externe est fonction du rythme du noyau central, mais si celui-ci génère un champ parfait, il peut-être déstabilisé par des inversions ou des suppressions de la répartition de son champ. C'est un phénomène naturel dont l'homme n'a pas pris conscience. Il y a des contraintes évidentes aux champs de force telles que les centrales nucléaires, les lignes à hautes tension, les réseaux pour cellulaire, l'exploitation abusive des richesses de la terre (pétrole, fer, nickel, diamants,….etc), les produits chimiques, la pollution, la déforestation,… etc.
Le champ magnétique (voir photo ci-haut) met en place un sens de circulation des énergies afin de favoriser la vie en abondance sur la terre et les minerais sont répartis dans le sol comme des relais à ces énergies. Chaque arrêt ou contrainte crée un frein puissant ressenti jusque dans le noyau de notre planète. L'inversion du champ est normal mais il va être amplifié dans ses explosions de chaleur brûlante vers le haut parce que ce qui se passe à la surface est anormal.
Il devient urgent de rétablir les courants de circulation des énergies afin de minimiser le phénomène naturel de l'inversion du champs magnétique.

Voir le site :

http://www.cs-soreltracy.qc.ca/esfl/recit2/ProjetHistGeo/images/cartetecto.htm




Carte des limites de plaques, avec les vecteurs de déplacements relatifs des plaques calculés sur 3 millions d'années. Les frontières où de la lithosphère se créée (dorsales océaniques) sont indiquées par des flèches divergeantes. Celles où la lithosphère disparait (zone de subduction ou de collision), par des flèches convergeantes.
Les chiffres indiquent les vitesses en mn/an.

La carte des 12 plaques tectoniques montrent que les points délicats sont liés aux déplacements des grosses plaques telle que celle de l'Amérique du nord se déplaçant vers l'ouest et affrontant celles du Pacifique et de l'Eurasie, mettant en difficulté la côte ouest des États-Unis, mais aussi le Japon jusqu'aux Philippines.
Par contre les petites plaques comme celles des Philippines, de l'Arabie, de Nazca, des Antilles et des Caraïbes risquent d'être aspirées par les mouvements d'eau.
La ligne qui sépare la plaque de l'Afrique et celle Eurasienne, dont l'Europe fait partie, sera critique au nord de l'Algérie entraînant sans doute des problèmes en Méditerranée jusqu'en Italie.
Ceci ne veut pas dire que tout va disparaître, mais que des séismes, des éruptions de volcans, des ouvertures de la croûte terrestre vont se produire jusqu'à la période de 2012. Lors de l'annulation du magnétisme des pôles qui durera environ 13 jours, il y aura des risques de retombées cosmiques. Pendant 13 jours ou moins, nous ne serons pas à l'abri.

Mais comme le cite Suzanne Gely, Présidente de l'A.D.A.S.T.A., dans l'exposé déjà notifié plus haut.

"Aussi on a cherché partout dans le monde des événements de retournement contemporains du Laschamp. On a simplement trouvé deux épisodes brefs :
- l'un en Australie datant de 30 000 ans
- l'autre au Japon mais dans des sédiments et datant de 49 000 ans.
Ainsi "le Laschamp" est encore plus mystérieux que les autres renversements étiquetés par Cox. En effet tous les retournements paléolithiques anciens semblent avoir affecté l'ensemble du globe terrestre puisqu'on les trouve dans les carottes extraites en différents points de la croûte terrestre : par exemple, les inversions de l'époque Matuyama - qui a précédé celle de Brunhes - ont un aspect mondial. Le Laschamp pourrait être
un renversement exceptionnel, très fort puisqu'il y a retournement complet ne se faisant sentir que localement.
Cela remettrait en cause l'interprétation classique de l'origine du champ magnétique terrestre..."

Comme nous avons pu le constater tout au long de cette recherche, nous sommes loin de ce que l'on appelle Dieu et des punitions apocalyptiques annoncées par les religions. Nous nous trouvons devant un phénomène naturel que les Mayas avaient prévus et que les religions ont repris à leur compte pour mieux manipuler les foules.

Comme nous l'avons déjà souligné :
"Il apparaît que cette transformation est cyclique, permettant au système solaire de s'ajuster pour sa propre transformation, entraînant dans cela notre propre évolution, pour un futur amélioré en mutation"
Lorsque les ésotérismes disent nous "montons", nous pouvons dire que c'est tout le système solaire qui monte sous l'effet des forces gravitationnelles afin de jouer à saute-moutons avec les bras de la galaxie. Il y a là un phénomène galactique non mystique.
- "Ce sont les forces gravitationnelles exercées au sein de la galaxie, qui entraînent cette oscillation, en maintenant ainsi le Soleil au sein de la sphère d'influence"

 

Notre pensée dans la matière :

De tout temps l'homme et la Terre ont subi des transformations de ce genre, nous ignorons seulement comment ils l'ont vécu. Mais nous savons aussi que selon les recherches sur les champs morphogénétiques toute énergie est conscience, donc mémoire.

Ainsi nous dit le Docteur Dorianne Dab sur les champs morphogénétiques :

"Dans l'Univers les formes ne sont que des manifestions de la Conscience Universelle. Elles conditionnent et sont conditionnées. Toute variation de forme implique un changement de conscience, donc d'information"

Nous savons que le passé renferme l'information concernant la transformation, ou le mode de celle-ci. Grâce à cette mémoire, nous pourrons alors établir avant le chaos, les forces à mettre en place pour inverser le mouvement nous conduisant au changement.
Les plans que nous pouvons élaborer semblent immatériels, parce qu'issus de la force mentale de l'être humain, cependant celui-ci reçoit l'information qui précède la réalisation toujours au moment précis où cela doit être fait.
L'idée porteuse est donc une force qui conduit à la réalisation et se transforme par une forme vivante dans le physique. Nos pensées sont le résultat de nos attentes et de la qualité de celles-ci.

Forts de l'étude que nous venons de réaliser, nous pouvons dire que le noyau central de la planète ou "Cœur de la Terre", devra recevoir confirmation par nous-mêmes, que nous sommes parfaitement conscients des contraintes que nous avons apportées au champ magnétique terrestre, et que nous libérons celui-ci de tous ces parasitages.

La prise de conscience devra être suffisamment forte pour que ce message parvienne au Cœur de la Terre confirmant ainsi que nous inversons nous aussi nos pensées et rectifions le futur. Il ne s'agira pas de faire un simulacre, il faudra même commencer à défaire tout ce qui gène le champ et rétablir les courants parcourant la planète selon des sens établis. Des physiciens et astrophysiciens, ainsi que les Nations Premières devront contribuer au travail en accord avec la conscience de l'Univers. Il y a un programme de prévu pour cela.
Notre mutation s'effectuera, transformant nos gènes, nos cellules, nos pensées, pour permettre un jour futur différent. Inutile de prier pour demander de l'aide. C'est par l'action et la force de la pensée que les mémoires du passé ressurgiront pour établir les nouvelles connections en correspondance avec les planètes et les étoiles du moment.

Ainsi nous pourrons passer à un autre niveau, et vivre enfin en harmonie sur Terre pour encore plusieurs cycles d'abondance jusqu'à ce que notre Soleil devienne une "naine blanche". Ce sera dans ce contexte-là, et après 2012 que nous saurons comment nous devons penser, et comment se comporte l'Univers.
Nos conclusions reposent donc sur des faits établis, hors mysticisme et religions. Tout est scientifique et non mystérieux.

 

A QUOI DEVONS-NOUS NOUS ATTENDRE ?

Nous reprenons ces citations Mayas modernes :

"Le calendrier Maya fonctionne comme des rouages. À chaque période de jours, correspond une période de l'année, ainsi qu'une période de l'espace-temps"
Notre espace-temps est donc déjà défini à l'avance.

"Ils avaient élaboré des voyances extraordinaires, comme la venue dans le nouveau monde des hommes à barbes longues, pour détruire leur peuple. Ceux-ci ont découvert à l'aide d'un ordinateur, la lecture tridimensionnelle des glyphes de certaines stèles. L'analyse par cette façon a amené une toute autre ouverture sur la cosmologie Maya.
Or, la divination Maya ne s'arrêtait pas à la venue des Espagnols, mais jusqu'en l'an 2012 de notre ère ! Est-ce le début d'une nouvelle ère, du retour des Mayas ? La chute des civilisations impérialistes ?Est-ce la fin du pouvoir des peuples opprimants sur les peuples opprimés ?
Ces deux dernières phrases sont plus que symboliques. Si le champ magnétique de la terre s'inverse au point de se stigmatiser dans la lave en s'orientant en sens inverse, il y aura de par ce processus beaucoup de choses qui s'inverseront par la force des évènements.
Que nous réserve l'horoscope Maya ?
Les Mayas croyaient en l'influence du cosmos comme activateur de l’esprit humain.
Effectivement le cosmos est un activateur de l'esprit humain, et celui-ci étant la commande centrale de notre corps en relation avec l'Univers nous allons, nous aussi, avoir des influences nécessaires à notre mutation et notre évolution confirmées par la citation suivante :
"Grâce à leurs observations astronomiques et à leurs connaissances mathématiques, ils ont développé un système de calendriers très complexe pour marquer le temps. Ils forment des cycles récurrents basés sur le cosmos et qui s’égrènent comme les rouages d'une montre.
Le cycle actuel aurait commencé en 3114 avant J. C. Ce qui serait le point de départ de la vie humaine
(correspondant à 4 cycles de 5.200 ans et au déplacement du système solaire dans la galaxie) et prendrait fin en l’an 2012 de notre ère. Cette année sera alors un moment de grande transition et de transformation"

"2012 est une date importante dans l’histoire humaine.
Elle marque la fin d’un cycle de 5.125 ans et d’un cycle de 13 ans.
Le grand spécialiste américain de l’astrologie Maya, Bruce Scofield, pense que, d’après les inscriptions mayas trouvées sur les stèles, le début du cycle de 5.125 ans dans lequel nous vivons aujourd’hui se situerait le 11 août 3114 avant J.C…
Ces deux cycles prendront fin le 21 décembre 2012 Cette date marquera l’entrée de l’humanité dans une ère nouvelle, dans une autre dimension qui nous demande une transformation personnelle si nous voulons suivre le mouvement"

 

Ce qui se passera dans nos corps est aussi très important. Nous avons nous aussi un sens de l'orientation, et pendant cette inversion nous risquons d'être perturbés mentalement. Nos cellules, elles aussi, vont subir le phénomène d'inversion, provoquant des transformations progressives et des baisses possibles ou des accélérations du fonctionnement de nos glandes. Un tel mouvement demandera beaucoup à notre thyroïde, ainsi qu'à nos surrénales... entre autres. De grandes fatigues se feront sentir, des absences de mémoires. Les liquides organiques seront également perturbés. Notre façon de penser subira également l'inversion.
Mais c'est dans l'acceptation du changement comme étant une chose nécessaire à la vie sur Terre, sous influence cosmique, que nous nous dirigerons vers un nouveau devenir.
Beaucoup de transformations et de vérités vont être dénoncées, comme l'usurpation à des fins de manipulations par les religions, dont l'église catholique, des données scientifiques Maya. La religion chrétienne entre autres n'a rien inventé, elle s'est servie des données Maya, et a fait disparaître les preuves en brûlant les écrits d'alors. Tout ce qui a été emprunté aux Mayas se trouve dans l'apocalypse et les écritures afin de mieux exploiter les êtres crédules. La reconnaissance de ces faits doit être établie, et le rétablissement des valeurs premières, basées sur des expériences scientifiques, remis en valeur.
Les Dieux oppresseurs, inventés pour mettre en place un pouvoir manipulateur, doivent disparaître, et partiront avec eux tous ceux qui se disent investis d'un pouvoir divin, telles les royautés. Ceci prouve d'ailleurs leur appartenance à l'énergie des poubelles (voir les Messagers du Temps, partie 7)
2012 sera en fait le meilleur moyen de revenir au respect que nous devons à notre Terre-Mère et à l'Univers, comme étant le Tout dont nous faisons parti.
Les Mayas disaient :
"Le Cosmos est l'activateur de l'esprit humain"
Les lois cosmiques fonctionnent comme un mécanisme d'horloge parfait, et l'inversion du champ magnétique viendra au moment où les humains en ont le plus besoin.
Oui 2012, ou 2011, seront des années clés, mais le compte à rebours est commencé, il faut seulement bien se préparer dans notre esprit, et notre corps. Nous avons déjà reçu planétairement, comme un acte préparatoire du cosmos, des énergies en 1987, non comme une convergence harmonique mais comme une préparation des planètes au dernier baktun de 1999 avec des informations en provenance de l'Univers afin de préparer le changement de pensée. Il s'agissait là du 12 ième baktun, et le plus important. Des énergies se sont situés entre le 6 et le 15 août 1987. Ceci a eu pour effet de dresser le pouvoir inquisiteur en place contre les nouveaux courants de pensée.
L'Univers est informationnel, et nous sommes les récepteurs transformateurs de ces informations afin de les convertir en nouvelle créativité pour le bien du fonctionnement du Tout.
Le 13 ième baktun, ayant débuté en 1999, préparait la fin du cycle de 5.125 ans.
Tout est scientifique, et aucune religion ni dérivés n'a de droit de préséance.
Le Cœur de la Terre nous appelle, en aucun cas il ne nous empêche de continuer à vivre. Les principes de respect envers l'Univers ou principes Déifiés sont les seules valeurs et richesses de notre futur.
C'est là notre conclusion !

 

 

 

Au cours de nos démonstrations nous avions soumis l'hypothèse suivante :
"Le système terrestre est en situation de chaos, et la puissance de l'esprit est la base de notre capacité de rectification. Cependant le phénomène de chaos n'inclus pas la passivité, mais l'action pour des choix au niveau des bifurcations"
Dans tout ce que nous avons trouvé comme justificatifs, deux courants de pensée se dessinent :

  • Celui de l'inversion magnétique du champ de la Terre et ses conséquences.
  • Celui basé sur les champs morphogénétiques et notre capacité d'introduire notre pensée dans la matière.

L'un est un phénomène naturel, l'autre est une action consciente élaborée à partie d'une analyse de la situation présente, c'est à dire le chaos.

 

Publié dans notre planète

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article