2012 Les énergies inversées part /6

Publié le par castaneda

Les Cycles du magnétisme solaire
"Le magnétisme solaire varie selon un cycle moyen de 22 ans. La polarité s'inverse avec l'évolution des lignes de force qui s'enroulent suivant les mouvements tourbillonnaires de la convection et de la rotation du Soleil sur lui-même.
En s'enroulant, les lignes se rapprochent les unes des autres en accroissant localement le champ magnétique. Lorsque l'intensité magnétique est suffisamment élevée, la pression magnétique l'emporte sur la pression gazeuse et la région, où le champ est concentré, est soumise à une poussée. Elle émerge alors sous la forme d'une boucle dont la base est constituée de 2 taches de part et d'autre de l'équateur. Elles émergent tout d'abord à l'endroit où la torsion est la plus élevée, à 40° de latitude. Les zones d'émergences se propagent ensuite vers l'équateur. Elles apparaissent à des latitudes privilégiées et avec une inclinaison par rapport à l'équateur.
Sitôt émergés, les champs magnétiques de ces régions se trouvent soumis aux courants de la matière qui les érodent peu à peu, et , en même temps, étirés par la rotation différentielle.
Le champ de la dernière tache, plus proche du pôle et de polarité inverse, diffuse alors préférentiellement vers lui. Au bout de 5 à 6 ans, une quantité suffisante du champ magnétique a diffusé permettant que le champ des pôles s'annule, puis s'inverse peu à peu. Le phénomène progresse ainsi pour obtenir une inversion complète du champ en 11 ans.

Par conséquent, le cycle complet incluant la polarité est de 22 ans.

 

 

Les Taches sur le Soleil
Le nombre de taches passe par un maximum tous les 11 ans en moyenne (7 à 15 ans). En 1958, un nombre record de 200 fut observé. Leur nombre varie d'un cycle à l'autre. Un maximum fut atteint en fev 2001, avec une inversion des pôles magnétiques (image ci-dessous). Le pôle magnétique Nord se trouve au pôle de l'hémisphère Sud jusqu'en 2012 (pour un cycle moyen de 11 ans). Nous sommes dans le 23ième cycle depuis 1755, date à laquelle les taches commencèrent à être répertoriées.

Le champ magnétique de la Terre s'inverse aussi mais avec un espacement de

5 000 à 50 millions d'années. Le dernier s'est produit il y a 740 000 ans. Les chercheurs pensent que la Terre est en retard pour le suivant. Personne ne sait quand cela se produira.
Pour en savoir plus:
http://science.nasa.gov/headlines/y2001/ast15feb_1.htm?list144669
La couronne du soleil est faite de structures très grandes qui semblent refléter le champ magnétique. Elle est surtout étudiée dans les longueurs d'ondes de l'ultraviolet. Ainsi sont analysés, entre autres, les raies du calcium, du magnésium, de l'hydrogène.
Pourquoi la couronne est-elle aussi chaude, alors que la surface est beaucoup plus froide ? Soho a trouvé la réponse. Le champ magnétique, formé de milliers de boucles, transfère l'énergie dans la couronne. Remarquez la taille de la Terre.

 

Les ANNEAUX du soleil :
"… Le plus connu s'étend de Mercure jusqu'à Mars et est responsable de la lumière zodiacale. Le 2ième s'étend de la ceinture des astéroïdes jusqu'à 4 ua (4 fois la distance Terre - Soleil)… Le 3ième est proche du Soleil, à 4 rayons solaires (3 millions de km)…
Au niveau du Soleil, la vitesse de révolution galactique est supérieure à la vitesse de rotation de la Galaxie. Il passe ainsi de bras spiraux en bras spiraux et rencontre alternativement des régions pauvres en poussières et d'autres riches en nuages moléculaires froids. C'est ainsi que dans un passé récent (5 millions d'années) le Soleil a quitté le bras Sagittaire - Carène pour se diriger vers le bras de Persée, qu'il atteindra 10 millions d'années plus tard. Nous nous trouvons donc dans une région de la Voie Lactée, pauvre en gaz et étoiles brillantes.

RÉFLEXIONS

Toutes ces précisions étaient nécessaires pour mettre en relief certains paramètres afin d'établir une relation entre les cycles solaires et terrestres avec la date de 2012, et la compréhension de possibles coïncidences ou de réalités. Est—ce que tout ce que l'on dit sur 2012 est bien fondé ? Si oui comment et quelle est la part de l'explication à retenir ?

Nous constatons que :

  • Notre système solaire tout entier est propulsé en hauteur par des forces gravitationnelles

 

  • exercées à l'intérieur de la galaxie, qui entraînent cette oscillation, en maintenant ainsi le Soleil au sein de la sphère d'influence. Il s'élève à la vitesse de 7 km/s. Ce n'est pas uniquement la terre, mais l'ensemble qui monte.
    • La bulle locale entourant le système solaire, et englobant d'autres voisins, se prolonge même du côté de la Grande Ourse et d'Orion.
    • Nous ne sommes pas seuls dans cette bulle
    . Nous y trouvons nos plus proches voisines telles Sirius, Procyon, Altaïr, Véga, etc....
    • Nous découvrons Géminca et la grande catastrophe d'il y a 350.000 ans.
    • Dans le soleil plus de 60 éléments chimiques furent identifiés, tel OH (radical hydroxyle), CH (radical méthyline), et aussi du titane, du plomb, du mercure, du chlore, du silicium, cuivre, calcium, indium, antimoine, zirconium, rhodium, etc... On trouve, par exemple, 9 atomes d'or pour 1 000 milliards d'atomes d'hydrogène, soit la bagatelle de 10 millions de milliards de tonnes d'or (1.1016tonnes).
      La couronne du soleil est faite de structures très grandes qui semblent refléter le champ magnétique. Elle est surtout étudiée dans les longueurs d'ondes de l'ultraviolet. Ainsi sont analysés, entre autres, les raies du calcium, du magnésium, de l'hydrogène.
    • Les cycles du magnétisme solaire de 22 ans.
    • Les tâches solaires et l'inversion régulière des pôles magnétiques du Soleil jusqu'en 2012.
    • Le champs magnétique de la terre s'inversant tout les 5.000ans.
    • Les 3 anneaux solaires englobant, la Terre, Mars et Mercure et allant jusqu'à la ceinture d'astéroïdes.

    Ceci nous amène à penser que 2012 est une année de transformation solaire et terrestre, mais que les raisons que nous détaillerons dans les conclusions sont plus logiques et rationnelles que nous le pensions. En aucun cas elles ne sont mystiques.
    Il nous apparaît que cette transformation est cyclique, permettant au système solaire de s'ajuster pour sa propre transformation, entraînant dans cela notre propre évolution, pour un futur amélioré en mutation.
    Le système solaire est à mi-chemin de son existence, et la vie et les échanges dans le système sont confrontés à des prises de conscience et des réajustements. Il va effectivement se passer quelque chose, mais les transformations ne mettrons pas fin à la vie sur Terre si nous sommes vigilants. C'est la fin d'un cycle en concordance Terre et Soleil, pour s'engager vers une reconnexion avec l'Univers. Les éléments mis en évidence montrent que les Mayas le savaient, et que si nous manquons notre virage nous allons avoir de sérieux problèmes.
    Nous nous sommes donc penchés sur un nouvel élément issu de la puissance de l'esprit : le crop circle du début août 2004.

     

Le Crop Circle Maya

 

Voici le plus étonnant crop circle du début août 2004 en Angleterre (Silbury Hill). Le cadran est manifestement de type Maya. Nous avons choisi ces photos (ci-dessous) parce qu'elles nous permettaient de faire le lien entre la provenance des crops circles et la puissance de l'esprit. En effet nous avons là, la preuve irréfutable d'un besoin de nous avertir, par image interposée, d'une information nous concernant.
Nous le savons il est impossible, en une seule nuit, de créer avec les moyens que nous avons, de telles figures géométriques, et encore moins de les réaliser en si peu de temps dans le noir. Nous n'avons pas la technique parfaite pour cela, puisque les épis de blé sont seulement pliés sans être cassés.
D'autre part, ce message semble concerner 2012, afin de nous prévenir de quelque chose à venir pour lequel nous pouvons peut-être nous préparer.
Pourquoi et comment pouvons-nous définir la relation entre les Mayas et la puissance de l'esprit ? Et que pouvons nous faire ou qu'avons nous à faire ?

Nous le savons, les Mayas étaient très forts en astronomie et mathématiques. Ils savaient et connaissaient l'importance de l'Univers sur notre vie et le système solaire.

  • Avec le calendrier Tzolkin, ils définissaient le rythme cérémonial en fonction des étoiles et des planètes, et leur façon de concevoir ce calendrier définissait un mouvement mathématique parfait. Pour le Tzolkin, le plus marquant se trouve dans les 13 jours, les 13 mois et les 20 années (ou 1 baktun), et 13 baktuns pour un cycle.
  • Avec le calendrier Haab, ils définissaient les saisons, et un rythme de 18 mois et 20 jours. Celui-ci se superposait au Tzolkin tous les 52 ans. Soit 4 fois 13.
  • Les cycles étaient de 5.200 ans, ou 13 baktuns. Soit 400 X 13.

Citation :

le crop circle présente en effet sur son pourtour une suite binaire bien connue des anthropologues spécialistes de l'Amérique précolombienne. On en retrouve notamment des éléments sur le socle circulaire d'une statue du XVIème siècle représentant le dieu aztèque Xochipilli et découverte dans les années 1850 sur un versant du volcan Popocatépetl, près deTlamanalco au Mexique.
Xochi signifie fleurs ou végétation et Pilli signifie Prince. Dans la tradition maya - aztèque, Xochipilli est le dieu de la végétation, des fleurs et des récoltes, mais aussi celui de l'amour, de la beauté, de la musique et de la danse. La statue est faite d'une seule pièce, et d'après le grand anthropologue espagnol Carlos Barrios, qui a passé 25 années au Guatemala chez les Mam, "les Gardiens du Temps" selon la tradition Maya, elle représente le dieu assis sur la Terre en train d'organiser et d'harmoniser les cycles du temps"

 

Il est donc indéniable qu'avec ces précisions, ils aient pu définir la fin du quatrième cycle de 5.200 ans comme étant un moment précis ou des évènements importants devraient se produire. Mais lesquels ?
Tant de choses ont été dites par les ésotériques, que nous avons voulu les démystifier, et regarder avec plus de lucidité les évènements à venir.

Publié dans notre planète

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article